Les situations du handicap 

Le cancer, ou ses traitements, peut entrainer une perte de mobilité, de la fatigue, de la difficulté à se concentrer, des altérations de la mémoire.

Dès que vous mesurez que les conséquences de la maladie vont avoir un impact durable sur votre vie quotidienne ou professionnelle, vous pouvez avoir accès aux dispositifs créés pour compenser le handicap.

Le handicap se définit par une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques [1].

En France, on compte entre 9,6 et 15 millions de personnes en situation de handicap. Ce nombre englobe les personnes handicapées au sens large, c’est-à-dire les personnes reconnues administrativement handicapées mais aussi les personnes déclarant avoir un problème de santé depuis au moins six mois et qui rencontrent des difficultés importantes dans leur activité quotidienne. [2]

[1] https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000006796446/
[2] https://www.cnsa.fr/documentation/17-09_cnsa_chiffrescles_2017_exe2_bd.pdf

En complément, n’hésitez pas à vous renseigner des aides et droits spécifiques auprès de votre entité professionnelle qui pourraient vous être utiles.